Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le plumot

Autodafé?

28 Janvier 2009 , Rédigé par Motdit Publié dans #Chroniques...

Devant « elle », un paravent. Sur des rubans entrecroisés, à une multitude d'épingles à linge est suspendue son histoire. Beaucoup de photos, des petits mots, des penses bête, des dessins, de petits objets qui jour après jour, soir après soir la rassure : elle n'est pas seule.

Pourtant certains lui font mal. Des « post-it » précieusement collectionnés, des images souriantes et heureuses, des billets de trains, et, le plus précieux... un petit mot qui accompagnait des fleurs, fanées depuis longtemps. Une histoire « d'intermittent qui devenait permanent »... Quand elle le relit, par inadvertance, mais peut-on parler d'inadvertance ?, son corps se trouble, Hiroshima, adrénaline... Elle inspire, elle expire, et regarde le plafond.

Alors, elle a décidé de rassembler ces reliques. Les a décroché, et les a soigneusement rangé pas très loin, dans un coin. Mais elle n'a pas besoin de les voir... Elle les connaît par cœur.

Elle s'est dit que ça ne pouvait plus durer ainsi. Qu'elle devrait, symboliquement tout rassembler. Les cadeaux, les mots, le tableau, les photos, les souvenirs. Et faire un feu, en espérant qu'il réchauffe son cœur.

Mais elle hésite... doit-on brûler son histoire pour exister ? Le meurtre en échange de la vie ?

Pfffft... c'est bien compliqué tout ça !

Et puis... Elle ne renie rien. Déjà, elle ne culpabilise plus. Il lui reste un grand pas à faire... Calmer son cœur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Je serais bien malveillant de te donner conseilFaire le deuil d'une histoire, se détacher, sans oublier c'est la seule solution possible pour se reconstruire, se connaître, comprendre pourquoi on souffre, et vivre vraiment. C'est l'ordre des choses pour avancer sans revenir. Mais tout ça tu le sais bien. Courage. Espère
Répondre
M
<br /> il faut que je ramasse les morceaux de moi que j'ai laissé ici et là<br /> que je les rassemble<br /> que je les assemble<br /> pour que je puisse avancer sans laisser une trop grande part de moi...<br /> car il ne sert à rien d'avancer... quand on a tout laissé<br /> <br /> <br />
G
apres avoir tout brulé comme te le conseil " l'orateur , laisse couler la vie pour calmer ce coeur  ...
Répondre
M
<br /> oui....<br /> <br /> <br />
O
Tes reliques ne sont que le fantasme d'un idéal. Et le fantasme n'est que le paravent de l'angoisse.Brûle tout. Laisse couler la vie en toi et recommence.
Répondre
M
<br /> Joli conseil... bien imagé...<br /> Je fais mon possible.<br /> <br /> <br />